Montagne
Professionnel
Liens

Traversées des Aiguilles Crochues - août 2018



Activité

Alpinisme

Difficulté ?

PD

Situation

CN Suisse 1:25'000. Feuille 1344 (Col de Balme), IGN 3530ET (Samoëns, Haut-Giffre)

Altitude maximale

2'840 m

Matériel nécessaire

2-3 dégaines, quelques sangles

Dénivelé

450 m (+), 1'000 m (-)

Date de la sortie

18 août 2018

Participants

6 personnes. Course CAS Diablerets

Horaire

Env. 7h

Nombre de jours

1

Conditions

Beau le matin. Des nuages bas réduisent progressivement la vue. Pas de pluie néanmoins.
Températures agréables, pas de vent.
Etonnament encore pas mal de névés. Heureusement, la montée au Col des Crochues est sèche.
Pas grand monde sur l'itinéraire : 2 personnes avant nous, puis croisé un binôme en sens inverse et un autre qui sortait de la voie Ravanel.
Les prévisions météo peu favorables y étaient surement pour quelque chose. Finalement, malgré le dommage pour la vue, cela donne une belle ambiance et l'impression (presque) d'un itinéraire sauvage ;-)

Accès

De Martigny, monter en direction de Chamonix jusqu'au Praz de Chamonix. Prendre le téléphérique montant à la Flégère, puis le télésiège de l'Index. Coût 25.50 Euro (2018, forfait alpiniste) pour aller à l'Index + retour Flégère-Chamonix.

Itinéraire

De l'Index, monter une sente Nord-Est pour rejoindre le haut du téléski. Continuer Nord, puis Nord-Est sur environ 200-300 m, puis monter dans le couloir de droite pour rejoindre le Col des Crochues. C'est plutôt raide. On termine la montée par quelques pas de rocher facile et on passe à travers un trou. A noter : le Col des Aiguilles crochues est plus a droite que celui que l'on monte en hiver.
Du col, viser le dièdre à la gauche de l'arête. C'est le passage qui grimpe le plus (env. III+, sur env. 30 m). De là, on continue de monter pour rejoindre progressivement l'arête. Itinéraire évident.
Il y a un passage de désescalade (env. III). Plus impressionnant que difficile. Un relais avec un anneau se trouve là pour faire un rappel, si l'on veut faire plus simple.
La suite alterne de jolis passages de grimpe courts avec ceux où l'on marche plutôt. Ceci, jusqu'au sommet.
De là, continuer jusqu'au point 2'837 par une arête sans difficultés particulières.
Redescendre ensuite dans un terrain fait de gros blocs et on suit les cairns pour atteindre le Lac Blanc.
De là, un bon sentier de randonnée amène facilement à la station de la Flégère.

Commentaires

On y va, on n'y va pas ? Telle était la question à la réunion de préparation. Bon, on y va, quitte à trouver une alternative le matin...
Finalement, la météo a été avec nous et la course a été chouette.
Toujours un plaisir d'évoluer sur ce beau rocher.
Merci à l'équipe pour la belle journée !

Les photos

© www.joelklay.net v4 2018